Bulletins techniques

Les Bulletins techniques de l’ACEC fournissent de l’information sur les questions techniques qui ont une incidence continue et à long terme sur l’industrie canadienne de la toiture.

58 – juillet 2015
Membranes de couverture et d’imperméabilisation

Pour le commun des mortels, couverture et imperméabilisation sont presque des synonymes, mais pour les concepteurs, les architectes et les entrepreneurs en toitures, il y a des distinctions importantes à faire entre les deux.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

57 – novembre 2010
Les cellules photovoltaïques sur les couvertures

Le plus important élément du choix d’un type de jardin-terrasse (intensif, semi-intensif ou extensif) se rapporte à la capacité structurale du platelage.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

56B – septembre 2006
Les jardins-terrasses: Configuration de la couverture

Le plus important élément du choix d’un type de jardin-terrasse (intensif, semi-intensif ou extensif) se rapporte à la capacité structurale du platelage.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

56A – octobre 2005
Les jardins-terrasses: un survol

Les jardins-terrasses deviennent de plus en plus populaires, à mesure que les propriétaires et les gestionnaires de bâtiments essaient de rendre les bâtiments neufs et existants plus respectueux de l’environnement, plus viables et permettant d’économiser l’énergie.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

55 – septembre 2005
Couvertures et cloisons coupe-feu

Les cloisons coupe-feu sont des murs intérieurs qui assurent une séparation entre diverses parties du même bâtiment afin d’empêcher l’incendie de se propager.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

54 – février 2004
Membranes en bitume modifié appliquées à froid

Devant les hésitations que manifestent les assureurs lorsqu’il s’agit de protéger les travaux de couverture faisant appel à une flamme nue, on s’intéresse de plus en plus aux systèmes de couverture appliqués à froid.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

53 – février 2003
Ventilation

De nombreux petits bâtiments et habitations sont construits avec un vide sous toit entre le plafond de l’étage supérieur et le platelage de la couverture.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

52 – juillet 2002
Les tasseaux biseautés

Le Devis couvertures de l’ACEC définit un tasseau biseauté, ou chanlatte, comme une « baguette de section triangulaire placée à l’intersection d’un platelage de toit et d’un mur plus élevé ou d’une autre surface verticale. »

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

51 – juin 2001
La pose de couvertures la nuit

Notre société dépend de plus en plus de nos jours d’industries exploitées 24 heures sur 24. Les services médicaux, les transports, les services d’utilité publique et même les établissements de production fonctionnent sans interruption.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

50 – juin 2001
Panneaux de garnissage

Dans l’ensemble du Canada et des États-Unis, l’incorporation de panneaux de garnissage dans la construction de toitures à faible pente est une pratique courante.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

49 – mai 2001
Isolant de polyisocyanurate

Depuis de nombreuses années, l’utilisation de l’isolation de polyisocyanurate est répandue dans l’industrie des couvertures partout au Canada et aux États-Unis.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

48 – juin 1999
Le recouvrement d’une couverture – un choix viable?

Autrefois, quand une couverture atteignait la fin de sa vie utile et lorsqu’il coûtait beaucoup trop cher de l’entretenir ou de la réparer, les propriétaires de bâtiments n’avaient habituellement pas d’autre choix que le remplacement.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

47 – novembre 1998
Méthodes de détermination de l’humidité dans les matériaux de couverture

Mots clefs : capillarité, degré d’humidité sur sec, degré d’humidité d’équilibre, gravimétrique, hygroscopicité, coefficient de résistance thermique, degré d’humidité sur humide.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

46 – juillet 1996
Formation de boursouflures sur les toits multicouches

Les boursouflures sont problème courant dans le cas de finis extérieurs appliqués sur place comme les peintures et les systèmes de couvertures multicouches.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

45A – juillet 2008
Résistance chimique de l’asphalte de toiture

Depuis sa découverte, il y a plus de 5000 ans, l’asphalte est l’une des matières les plus utiles – et les plus abondantes – dans la nature.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

45 – juillet 1996
Résistance chimique des membranes monocouches

Le rendement d’une membrane pendant la vie utile d’une couverture dépend de nombreux facteurs.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

44A – juillet 1996
Contrôle des effluents sur le toit

Les effluents qui se répandent sur les toitures prennent de nombreuses formes. Il s’agit la plupart du temps de liquides ou de particules, mais pas nécessairement.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

44 – octobre 1995
Équipment sur la couverture

La première fonction des systèmes de couverture à faible pente est de protéger l’environnement de l’intérieur d’un édifice contre les éléments extérieurs.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

43B – juillet 1996
Directives d’application par épandage d’asphalte chaud du bitume modifié en pouleau pour couverture

Vous devez connaître la nature du produit que vous allez souder au chalumeau, comme son l’épaisseur, ses renforts, sa sous-protection (pellicule de plastique imprégnée ou thermofusible).

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

43A – juillet 1996
Directives d’application par épandage d’asphalte chaud du bitume modifié en pouleau pour couverture

L’utilisation d’une flamme nue et l’asphalte chaud est extrêmement dangereuse pour le personnel et les biens.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

43 – octobre 1995
Rides et boursouflures sur les membranes de bitume modifié

Est-ce que les couvertures peuvent être construites de façon parfaite. Dans la plupart des cas, la réponse à cette question est non.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

42 – février 1995
Joints de couverture

Les effets de la température, de l’humidité, du vent, des secousses sismiques et de nombreuses autres conditions, peuvent causer des mouvements et des modifications dimensionnelles significatives dans les structures et leurs composantes.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

41 – juin 1994
Support d’acier et corrosion des attaches sur les couvertures isolées

Au Canada, les supports d’acier ont obtenu d’excellentes performances indépendamment des types d’isolant installés à cause de la couche d’alliage de zinc qui les recouvre et l’utilisation généralisée de pare-vapeur. Les programmes d’entretien réguliers sur une couverture sont aussi très avantageux.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

40 – novembre 1993
Conception de systèmes de couvertures en indépendance avec lest de pierres

Les membranes de couverture sont potentiellement soumisse au phénomène de “soulèvement par le vent”, si elles sont exposées à de fortes pressions différentielles au dessus et en dessous de la membrane.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

39 – mars 1993
Recommandations sur les systèmes mono-pli

Les recommandations qui suivent ont été formulées par le sous-comité de l’ACEC sur les systèmes mono-pli; elles reflètent les règles de l’art actuelles de conception et d’application.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

38 – mars 1993
Panneaux de recouvrement en fibre de bois

Les panneaux de gypse sont normalement utilisés sur les supports d’acier pour trois raisons principales: Une controverse existe depuis un certain temps relativement à l’application à chaud de systèmes decouverture sur différents substrats d’isolant.  La contreverse se situe au niveau de la compatibilité de l’asphalte chaud avec l’isolant pur l’adhésion de la membrane de couverture. … En savoir plus »

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

37 – mars 1993
Fixation des panneaux de gypse aux supports d’acier

Les panneaux de gypse sont normalement utilisés sur les supports d’acier pour trois raisons principales: Fournir une surface uniforme pour recevoir un système de couverture à membrane d’étanchéité protégée. Servir de couche de nivellement pour les pare-air/pare-vapeur dans un système de couverture conventionnelle. Agir comme barrière thermique sous les isolants plastiques combustibles insérés dans les… En savoir plus »

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

36 – décembre 1991
Couvertures à problèmes

Dans l’environnement urbain actuel, les entrepreneurs couvreurs doivent souvent construire des systèmes de couverture qu’ils espèrent ne jamais revoir.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

35 – juin 1988
Lest pour membrane d’étanchéité protégée

Le système de couverture à membrane d’étanchéité protégée a évolué considérablement au cours des vingt dernières années; l’une de ces modifications concerne le poids de lest requis pour maintenir le système en place.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

34 – juin 1988
Drains à débit contrôlé 3e partie

Au mois de juin 1969, l’ACEC a publié un bulletin techniques mettant en garde contre l’utilisation de drains conçue pour retarder l’écoulement des eaux de la surface d’une couverture.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

33 – août 1986
Feutres de couverture en fibre de verre leur pose exige des techniques d’application particulières

L’Association Canadienne des Entrepreneurs en Couverture a récemment complété une révision de son manuel de devis.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

32 – avril 1986
Application d’une membrane multi-couches au-dessus des isolants d’uréthane et d’isocyanurate

Le Comité d’isolation de couverture de l’Association des manufacturiers d’isolants thermiques (RIC/TIMA) aux États-Unis a, au cours des dernières années, conduit certaines recherches sur les causes des boursouflures qui apparaissent sur certaines membranes de couverture, dans un système multi-couches, lorsqu’appliquées directement sur des isolants de polyurethane, et de polyisocyanurate.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

31 – octobre 1985
Rétrospective sur le système de toiture multi-couche

Le système de toiture multi-couche qui consiste en l’application de diverses couches de feutres saturés de bitume, liés ensemble avec du bitume sur un projet, pour former une membrane d’étanchéité continue sur des toits presque plats, futr developpé à la fin du siècle dernier.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

30 – septembre 1984
Location du pare-vapeur dans un système de toiture lorsque l’isolant est fixé avec des attaches mécaniques

Tel que son nom le laisse deviner, le rôle du pare-vapeur dans un système de toiture consiste à retarder l’entrée des vapeurs d’eau dans le système.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

29 – juin 1983
Addition de pentes à des toits plats

Depuis des années, l’accumulation d’eau sur les toits dits plats est considérée comme une cause importante de la détérioration précoce de l’étanchéité multi-couche.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

28 – janvier 1983
La Membrane d’étanchéité et l’asphalte chaud Quand l’asphalte est-il assez chaud? Quand est-il trop chaud?

La pose de membranes d’étanchéité par temps froid est depuis plusieurs années une source de préoccupation pour l’industrie de la toiture.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

27 – juin 1981
Quelques conceptions erronées au sujet de la couche protectrice temporaire

Selon les règles de l’art du métier, on ne doit jamais poser plus de membrane qu’il n’est possible de recouvrir, la même journée, de la couche finale de bitume et de surfaçage d’agrégat.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

26 – novembre 1980
Échantillonnage et analyse des membranes d’étanchéité bitumineuses

Ce bulletin remplace et annule toute déclaration précédente, verbale ou écrite de l’Association Canadienne des Entrepreneurs en Couverture, sur le même sujet.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

25 – octobre 1979
Les essais non-destructifs pour déceler la présence d’humidité dans les systèmes à étanchéité multi-couche

On utilise actuellement au Canada trois méthodes ou systèmes d’essais non-destructifs pour déterminer la présence d’humidité dans les toitures à étanchéité multi-couche: le système nucléaire, la méthode thermographique et la méthode de “capacitance”.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

24 – avril 1979
Membranes d’étanchéité en PVC

Un des aspects les moins positifs de la promotion de nouveaux produits est l’omportance exagérée parfois accordée à certaines de leurs propriétés dans le but de démontrer la supériorité générale du produit, ou encore de le faire croire égal, au niveau de cette propriété, à des produits concurrents.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

23 – juillet 1976
Le système à membrane protégée appliqué à l’amélioration thermique

En premier lieu, il est essentiel d’obtenir l’assurance d’un professionnel que la structure originale saura supporter le poids additionnel et que la construction de l’immeuble se prête au changement proposé.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

22 – avril 1976
Les effets de l’augmentation de la résistance thermique dans les systèmes de toitures conventionnelles

La nécessité de réduite les frais d’exploitation tout en contribuant à la conservation de l’énergie oblige les propriétaires et les concepteurs à réévaluer leur conception traditionnelle d’un système de toiture en ce qui a trait à sa performance thermique.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

21 – octobre 1975
Gouttières de contrôle de l’écoulement des eaux

En juin 1969, l’ACEC a publié un bulletin technique déclarant, avec raison, que les concepteurs devraient éviter l’usage des gouttières retenant l’écoulement des eaux.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

20 – juillet 1975
Solins moulés et préformés

Ces solins sont faits de divers ensembles de sections de métal avec et sans composants de feuilles de plastique flexible.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

19 – août 1974
Les évents des toits

Pourquoi presque tous les couvreurs recommandent-ils les toits en pente?
La réponse est simple: l’eau descend le long de la pente selon les lois de la gravité et s’écoule par le bord extérieur d’un toit en pente ou dans un conduit, s’il y en a un à l’extrémité des surfaces intérieures d’intersection du toit en pente.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

18 – février 1974
Toits en pente

Pourquoi presque tous les couvreurs recommandent-ils les toits en pente?
La réponse est simple: l’eau descend le long de la pente selon les lois de la gravité et s’écoule par le bord extérieur d’un toit en pente ou dans un conduit, s’il y en a un à l’extrémité des surfaces intérieures d’intersection du toit en pente.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

17 – janvier 1973
Détérioration des toits terminés – précautions que devraient prendre les couvreurs

Un point sensible traditionnel chez l’entrepreneur-couvreur est le suivant: à savoir que son toit récemment posé devient immédiatement un trottoir pour tout le monde.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

16 – août 1972
Responsabilités respectives de l’entrepreneur-couvreur, de Factory Mutual et du fournisseur des matériaux dans les devis qui contiennent des exigences établies par Factory Mutual

Depuis l’apparition dans certains devis de couvertures des exigences établies par Factory Mutual, les responsabilités respectives du couvreur, de Factory Mutual et du fournisseur des matériaux ont porté à confusion pour certains.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

15 – avril 1972
Effets du rétrécissement thermal sur les toitures composées

Veuillez trouver ci-inclus un bulletin intitulé “Effets du rétrécissement thermal sur les toitures composées”.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

14 – février 1972
Factory Mutual et Underwriters’ Laboratories

L’ACEC entretient des relations de plus en plus étroites avec ces deux organismes.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

13 – décembre 1971
Agrégats de couverture

Acceptons la fait qu’étant donné la faible proportion de la production totale de l’industrie de la couverture consommée par les entrepreneurs-couvreurs, la situation de l’industrie de la couverture n’est pas assez solide pour demander ce qu’elle considère comme étant idéale.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

12 – juillet 1971
Matériel monté sur le toit

La raison d’être d’une couverture est simple: protéger le bâtiment contre les intempéries. De par la nature des matériaux utilisés dans la couverture, qui vont des asphaltes et des feutres aux bardeaux, en passant par les systèmes de pulvérisation et de revêtement, la toiture doit être fabriquée sur place.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

11 – mai 1971
Matériel monté sur le toit

Le principe du toit menbrané bituminuex date de plus d’un siècle. L’économie, la solidité et la durée d’une protection imperméable composée de couches alternées de bitume et de feutre, et faire sur demande pour s’ajuster au pont du toit, n’ont pas encore été surpassés.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

10 – février 1971
Couvertures sur ponts d’acier

Les entrepreneurs couvreurs, censés pouvoir construire une membrane de vcouverture raisonnablement solide, pensent qu’en ce qui a trait aux ponts d’acier l’industrie de la construction a, dans un esprit de concurrence, dépassé les limites de la sécurité.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

09 – janvier 1971
Toits renversés

Normalement, une toiture est composés des éléments suivants: une armature du pont de toiture, un écran air-vapeur, un isolant et une couverture imperméable.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

08 – octobre 1970
Exposition de certaines toitures

Veuillex trouver ci-inclus un bulletin intitulé “Exposition de certaines toitures”.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

07 – août 1970
Flexions

Dans les édifices, de nombreux ennuis de produisent à la suite de la flexion des pièces de portée qui est parfois plus importante que celle prévue par les rédacteurs de devis.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

06 – juillet 1970
Manque de clarté à propos des constructions de ponts d’acier isolés

Après l’apparition des montants, des poutres ou des structures à plafond non protégé, la canalisation électrique dut souvent être changée de place pour être installé sur la surface du pont de la toiture, ce qui créa des problèmes pour les auteurs de plans, propriétaires et entrepreneurs couvreurs.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

05 – mai 1970
Canalisation sur pont de toiture

Après l’apparition des montants, des poutres ou des structures à plafond non protégé, la canalisation électrique dut souvent être changée de place pour être installé sur la surface du pont de la toiture, ce qui créa des problèmes pour les auteurs de plans, propriétaires et entrepreneurs couvreurs.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

04 – avril 1970
Isolants

Les isolants ont été définis comme étant des matériaux qui retardent le passage de la chaleur.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

03 – mars 1970
Entretien de la toiture

Un toit est construct et prévu pour durer de nombreuses années. Toutefois, il est souvent la partie du bâtiment la plus négligée… “ne le voyant pas, on l’oublie” jusqu’à ce qu’il se mette à couler.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

02 – février 1970
La vapeur d’eau

L’eau s’infiltre parfois dans les bâtiments là où il ne le faut pas, tel un gaz invisible traversant de nombreux matériaux de construction qui peuvent être étanches à l’eau sous sa forme liquide.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

01 – janvier 1970
Aération des bâtiments pour éviter la détérioration de la couverture pendant les mois d’hiver

Pendant les mois d’hiver les plus froids, d’octobre à avril, la couverture des bâtiments inachevés ou qui viennent juste d’être terminés peut se détériorer rapidement en raison de la vapeur formée par l’humidité existant à l’intérieur du bâtiment qui, exerçant une pression, fait que cetter vapeur d’eau se répand dans toute la toiture.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

juillet 1969
Dégâts causés aux toitures par les ouvriers d’autres entrepreneurs conséquences et solution

L’industrie de la couverture canadienne a, au cours du siècle dernier, dû faire face à des problèmes parfois très complexes.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

décembre 1969
La corrosion des métaux

La corrosion signifie la destruction du métal par action chimique ou électrochimique. Le métal est graduellement attaqué par son milieu et se transforme en oxyde, en sel ou en tout autre composé.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

août 1969
R? U? ISOLANT necessaire pour eviter que le coupe-vapeur n’atteigne la temperature du point de condensation

Dans le numéro de mai 1969 de notre bulletin technique “La bonne toiture”, sous la rubrique intitulée “Termes techniques et quantités couramment utilisées dans le calcul pouvoir isolant”, nous avons donné une liste de termes et de valeurs couramment utilisés.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

novembre 1969
État de la construction – eau dans la construction

Un nombre considérable de renseignements et beaucoup de réflexion sont nécessaires pour construire une toiture convenable.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

juin 1969
Réflexions sur les gouttières retenant l’écoulement des eaux

Depuis sa formation en 1958, l’ACEC a émis des recommandations à suivre pour la construction d’une bonne toiture, et l’une des plus importantes porte sur l’utilité qu’il y a à faire écouler les eaux des toits aussi rapidement et sûrement que possible.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

mai 1969
Termes techniques et quantités communement utilises dans le calcul du pouvoir isolant

Au cours d’une discussion technique sur les composants et parties constituantes de la couverture, certains termes techniques, tels que le facteur “K” ou la valeur “U”, reviennent invariablement.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

septembre 1969
Dilatation des métaux

Les solins en métal constituent l’élément le plus important pour la protection de la toiture. Le couvreur dispose d’une grande variété de métaux et son choix est ordinairement fait d’après certaines critères.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >

octobre 1969
Toitures d’hiver

Les ensembles de couverture composée sont, sur les chantiers, posés par dessus toutes sortes de matériaux de base et par tous les temps.

Lire en ligne >    Télécharger en PDF >