Application d’une membrane multi-couches au-dessus des isolants d’uréthane et d’isocyanurate

32 – April 1986

Le Comité d’isolation de couverture de l’Association des manufacturiers d’isolants thermiques (RIC/TIMA) aux États-Unis a, au cours des dernières années, conduit certaines recherches sur les causes des boursouflures qui apparaissent sur certaines membranes de couverture, dans un système multi-couches, lorsqu’appliquées directement sur des isolants de polyurethane, et de polyisocyanurate.

Panneaux isolants:

À la suite d’une étude d’envergure et d’évaluation en laboratoire conduite aux États-Unis conjointement par le NRCA et RIC/TIMa, il ressort qu’afin de minimiser le potentiel de boursouflures entre la surface des isolants de polyurethane et d’isocyanurate, et la membrane de couverture, les procédures d’application suivantes sont recommandées:

“Sur la surface de polyurethane et de polyisocyanurate, appliquer en quinconce (à joints chevauchés) une mince couvhe de fibre de bois ou un panneau de perlite ou un isolant de fibre de verre.  Poser la membrane de couverture tel que spécifié”.

Cette procédure d’application s’applique aussi sur les panneaux d’solant mixte de polyurethane/polyisocyanurate. Les opinions exprimées ci-dessus sont celles du Comité Technique National de l’ACEC.  Ce bulletin technique est distribué dans le but de véhiculer des renseignements pertinents sur l’industrie de la couverture. Les énoncés, commentaires, opinions et conclusions, s’il y a lieu, ne constituent pas un avis techniques définitifs, nous invitons le lecteur à solliciter l’avis d’un professionnel en génie ou en architecture.  Aucune responsabilité ne sera assumée par l’ACEC, l’un des officiers ou directeurs de même que par des membres ou employés sur l’interprétation et l’utilisation que le lecteur pourra faire des renseignements contenus dans ce bulletin.